Osiris

Osiris était beau. Ses membres étaient d'or, sa coiffure de lapislazulis, sa couronne de turquoise. Il ne cessait de grandir, en intelligence comme en stature. Il était aimé de sa mère et admiré de son père: ce dernier l'installa sur le trône, en fit son héritier, le guide des hommes et le roi des dieux. Osiris était à tous égard un colosse, plus grand que les hommes vivant sur la terre, plus grand aussi que les autres divinités.

Share
Aurore

Dans la mythologie romaine, Aurore (Aurora) est la déesse de l'Aurore. Chaque matin cette déesse ouvrait les portes du jour. Après avoir attelé les chevaux au char du soleil, Hélios, elle montait sur son char tiré par des chevaux ailés

Share
Éros

Éros constitue, avec Chaos, Nyx, Gaïa et Érèbe une des cinq divinités primordiales. C'est le seul des trois qui n'engendre pas, mais qui permet à Chaos et Gaïa de le faire. Il est beau, immortel, « dompte l'intelligence et la sagesse ». Il est le principe qui « rend manifeste la dualité, la multiplicité incluse dans l'unité ». Éros (Amour) et Himéros (Désir) accompagnent Aphrodite depuis sa naissance.

Share
Cupidon

Cupidon, d'après le plus grand nombre des poètes, naquit de Mars et de Vénus. Dès qu'il eut vu le jour, Jupiter, qui connut à sa physionomie tous les troubles qu'il causerait, voulut obliger Vénus à s'en défaire. Pour le dérober à la colère de Jupiter, elle le cacha dans les bois, où il suça le lait des bêtes féroces.

Share