Ogme

Ogmios est un dieu de la mythologie celtique gauloise que l’on retrouve dans la mythologie celtique irlandaise sous le nom d’Ogme. C’est un champion à la grande force physique représentant typique de la fonction guerrière indo-européenne. Ogma est le Dieu de l’éloquence. Il terrasse ses ennemis par la parole.

Ogma était le dieu irlandais de l'éloquence , et l'inventeur des Ogham , premier système d'écriture utilisé en Irlande . Ogma était l'un des fils de Dagda , dieu d'écrit comme le " seigneur du savoir "
Ogma était le dieu irlandais de l’éloquence , et l’inventeur des Ogham , premier système d’écriture utilisé en Irlande . Ogma était l’un des fils de Dagda , dieu d’écrit comme le ” seigneur du savoir “

Ce frère du Dagda assume le rôle du Ciel nocturne. Il est le « père » de l’écriture ogamique, tout comme Odin qui a enfanté les runes. Inventeur mythique de l’écriture, on lui attribue la création des Ogam qui constituent l’alphabet des druides.

Par conséquent, l’éloquence et la poésie entrent également dans ses attributions. On le représente alors comme un vieillard dont la bouche, d’où jaillissent l’or et l’ambre précieux, fascine la foule. On le montre aussi muni d’une langue reliée aux oreilles des hommes par une chaîne qui symbolise son rôle de rassembleur et de civilisateur.

Ogma aurait épousé Etain, qui était la fille du dieu guérisseur Diancecht. De cette union naquit Cairpre. A la seconde bataille de Magh Tuireadh contre les Fomoires, Ogma tua Indech, fils de la déesse Domnu . Indech était un des chefs Fomoires , vieux dieux de la mer , qui avaient provoqué les Tuatha dé Danann , dieux d’une nouvelle génération à laquelle appartenait Ogma . Après la terrible bataille et la victoire des Tuatha , Ogma demanda comme récompense une épée magique Fomoires capable de raconter ses exploits .

Ogme est connu sous de nombreuses variantes orthographiques : Ogm, Ogma, Ogmios, Ogmius. Un h est parfois accolé au g montrant qu’il est quasiment inaudible en irlandais. Son nom signifierait « chemin, sentier, conducteur », il indique la juste direction aux vivants et est aussi psychopompe, c’est-à-dire qu’il accompagne les morts dans l’Autre Monde.

On peut le rencontrer sous l’un de ses trois avatars :

  • Elcmar « envieux, jaloux », contraire du Dagda le dieu-bon ;
  • Labraid « le parleur », symbole de l’éloquence, il est bègue ;
  • Celtchar « le rusé ».
Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
Share
Leave a reply